Traces postcoloniales en France… (28-29 mai 2010): le programme

colonialaffichecourte

Télécharger le programme au format PDF

 

Vendredi 28 mai après-midi

14h00-14h15 : Ouverture par Esther Benbassa et Sébastien Ledoux

• Table ronde 1 : Les  représentations ethnico-raciales en politique

Présidence : Nacira Guénif Souilamas, maître de conférences à l’Université Paris 13 14h15-16h

Nicolas Bancel (professeur à l'Université Strasbourg II Marc Bloch, détaché à l'Université de Lausanne, Faculté des Sciences sociales et politiques-ISSUL) « La "race", une catégorie d'entendement impensé en politique ? »

Carole Reynaud-Paligot (Centre d'histoire du XIXe siècle Paris 1-Paris 4, Université de New York à Paris) « Culture raciale et culture coloniale »

Mathieu Rigouste (chercheur associé à l'équipe Erasme, Université Paris 8 Vincennes-Saint Denis) «La fonction de domination des imaginaires postcoloniaux. Analyse comparée de la médiatisation des "affaires" de Villiers-le-Bel et de Tarnac »

Alain Ruscio (chercheur indépendant) « La Mission parlementaire sur le voile intégral (dite Gérin-Raoult) : débats internes et déclarations publiques des membres »

Projection d'un extrait de Sous la burqa, un film documentaire d'Agnès De Féo, réalisé en collaboration avec Raphaël Liogier et la participation de l'Observatoire du religieux (Sciences Po Aix-en-Provence). 16h-16h30 : Pause café

• Table ronde 2 : Les émeutes urbaines sont-elles porteuses d’une mémoire postcoloniale ?

Président : Luc Bronner, journaliste au Monde 16h30- 18h

Michel Kokoreff (professeur des universités à l'université Nancy 2) « Émeutes urbaines, générations et discriminations »

Thomas Sauvadet (chercheur associé au laboratoire du CESAMES) « Des identités recomposées : Noirs, Arabes, Blancs lors des émeutes de novembre 2005 »

18h-18h30 : Rafraichissements 18h30-19h30

Présentation par  Sébastien Ledoux

Conférence par Francis Arzalier (docteur en histoire moderne et contemporaine, Paris 1) « Réhabilitations des entreprises coloniales,  de l’Université à la “littérature de gare”, en France en général et en Corse en particulier »

 

Samedi 29 mai matinée

 

• Les passeurs potentiels de mémoires postcoloniales

Président : Marc Cheb Sun, directeur de la rédaction de Respect Magazine (sous réserve) 9h30-11h00

Les associations

Jeremy Robine (post-doctorant à l'Institut Francais de Géopolitique, Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis) « La mémoire coloniale, une étape dans l'élaboration du discours des associations (antiracistes / des quartiers populaires / "communautaires" / …) »

La littérature

Jean-Marc Moura (professeur à l’Université Paris-Ouest Nanterre La Défense) « Littérature postcoloniale et mémoire »

Alec Hargreaves (directeur du Winthrop-King Institute for Contemporary French and Francophone Studies de l’Université de Floride) « Le postcolonialisme et les écrivains issus de l'immigration maghrébine »

11h00-11h30 : Pause café   11h30-13h30

Ewa Maczka (doctorante au Centre Alberto Benveniste, EPHE-Sorbonne) « Mémoire retrouvée pour histoire oubliée. Littérature juive d'expression française écrite par des Juifs d'Afrique du Nord dans le contexte postcolonial »

Le cinéma

Caroline Eades (professeur à l'Université du Maryland, Etats-Unis) « “Noirs et blancs en couleurs” : la fiction cinématographique postcoloniale »

La musique

Laurent Béru (Laboratoire « Communication, Information, Médias » (C.I.M.), Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3) « Paroles et rythmes mémoriels : la diffusion des stigmates ethnoraciaux »

Le devoir de mémoire

Sébastien Ledoux (chercheur associé au Centre Alberto Benveniste, EPHE-Sorbonne,  co-animateur du Groupe d’Études Transversales sur les Mémoires) « Le “devoir de mémoire”, expression du postcolonial ? »

   

Samedi 29 mai après-midi

15h-18h

• Table ronde 3 : L’Histoire et la « mémoire » nationales : quelle place pour les mémoires postcoloniales ?

Présidente : Esther Benbassa

Pascal Blanchard (co-directeur du Groupe de recherche Achac, chercheur au laboratoire Communication et Politique (CNRS)) « La France et le regard postcolonial : l’histoire d’une incompréhension »

Jean-Luc Einaudi « Conflits et places dans les mémoires collectives autour du 17 octobre 1961 et de Charonne (8 février 1962) »

Gilbert Meynier (professeur émérite à l’Université de Nancy 2) et Tahar Khalfoune (IUT Lumières de l'université Lyon 2) « Histoire de l'Autre, d'Israël-Palestine à Algérie-France: vers une histoire franco-algérienne ? »

Benoît Falaize (chargé d'études et de recherches à l'Institut national de recherche pédagogique (INRP), ENS Ulm) et Laurence de Cock (Professeure d'histoire-géographie au lycée Joliot Curie de Nanterre ; associée à l'INRP) « L'itinéraire du colonial à l'école (1881-2010) »

Sophie Wahnich (chercheur HDR au Laios, IIAC EHESS) « La mémoire du CAFI (centre d'accueil des français d'Indochine) dans le contexte de sa requalification 2006-2010 »

18h-18h15 Conclusions, par Jean-Christophe Attias, directeur d’études à l’École pratique des hautes études.

Télécharger le programme au format PDF

Rencontre programmée dans le cadre de l’édition 2010 du Pari(s) du Vivre-Ensemble, organisée par Esther Benbassa et Jean-Christophe Attias, et du Groupe d’Études Transversales sur les Mémoires (GETM) du Centre Alberto-Benveniste (EPHE, Sorbonne), en partenariat avec:

mairie_de_paris

USAmbassy

respect