23mars

Programme édition 2006

(19 MARS)(20 MARS)(21 MARS)(22 MARS)(23 MARS)(24 MARS)(25 MARS)(26 MARS)(AUTRES)

 

Photographies

JEUDI 23 MARS

RENCONTRES à l’Hôtel de Ville de Paris

(accès 3 rue de Lobau, 75004 Paris)

Vers une rencontre des diversités

9h15-11h15 :

· Allocution d’ouverture : Khédidja Bourcart (Adjointe au Maire de Paris chargée de l’intégration et des étrangers non communautaires)

1. Juifs, Arabes, Noirs, Tziganes, homosexuels : comment les autres Français les voient-ils ?

Présidence :

  • Christophe Caresche (député de Paris – XVIIIe ardt, Adjoint au Maire de Paris)
  • Pascal Blanchard (Président de l’Association pour la connaissance de l’histoire de l’Afrique contemporaine)
  • Éric Deroo (cinéaste et écrivain)
  • Véronique de Rudder (Université de Paris VII)
  • Nacira Gnuenif-Souilamas (Université de Paris XIII)
  • Julien Landfried (Fondateur et directeur de l’Observatoire du communautarisme)
  • Didier Lapeyronnie (Université de Bordeaux II)
  • Michel Mombrun (Fédération nationale des associations solidaires d’action avec les Tsiganes et les Gens du voyage)
  • Stéphane Pocrain (Comité pour l’égalité)
  • Georges Sidéris (IUFM de Paris)

11h45-13h45 :

2. Comment Arabes, Juifs et Noirs se perçoivent-ils mutuellement ?

Présidence :

  • Denis Sieffert (Politis)
  • Niddam Abdi (Libération)
  • Philippe Bernard (Le Monde)
  • Ahmed Boubeker (Université de Metz)
  • Ahmed El Keiy (Beur FM)
  • Cécilia Gabizon (Le Figaro)
  • Maati Kabbal (IMA)
  • Patrick Klugman (SOS Racisme)
  • Françoise Lorcerie (CNRS)

15h-17h :

3. Quel rôle les associations peuvent-elles jouer dans le rapprochement entre majorité et minorités ?

Présidence :

  • Anne Le Strat (Conseillère de Paris, élue du XVIIIe ardt)
  • Ali Aissaoui (UNIR)
  • Mouloud Aounit (Secrétaire général du MRAP)
  • Said Bouamama (Les Indigènes de la République)
  • Jean-Pierre Dubois (Président de la Ligue des Droits de l’Homme)
  • Jean-Baptiste Eyraud (Droit au Logement)
  • Ferdinand Ezembé (Cercle d’Action pour la Promotion de la Diversité en France, CAPDIV)
  • Babacar Fall (Directeur régional Ile-de-France du FASILD)
  • Philippe Lazar (Cercle Gaston-Crémieux)
  • Georges Morin (Coup de Soleil, association culturelle franco-magrébine)
  • Gaye Petek (Elele)
  • Dominique Sopo (Président de SOS Racisme)
  • Louis-Georges Tin (fondateur de la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et porte-parole du CRAN)

17h30-19h30 :

4. Le rôle des collectivités territoriales dans la lutte contre toutes les discriminations (raciales, ethniques, sexistes, à l’encontre des handicapés, etc.).

Présidence :

  • Stéphanie Marteau (Le Point & Le Figaro Magazine)
  • Khédidja Bourcart (Adjointe au Maire de Paris chargée de l’intégration et des étrangers non communautaires)
  • Fayçal Douhane (membre du Conseil national du Parti socialiste)
  • Mourad Ghazli (Secrétaire national du Parti radical valoisien)
  • Gilbert Roger (Maire de Bondy)
  • Georges Sarre (Maire du XIe ardt de Paris)
  • Lucile Schmid (conseillère régionale Ile-de-France, déléguée à l’égalité réelle et à la lutte contre les discriminations)

17h30-19h30 :

5. Les religions elles-mêmes ont-elles les moyens de revoir leurs positions discriminatoires à l’encontre des femmes et des homosexuels ?

Présidence :

  • Michelle Perrot (Université de Paris VII)
  • David Auerbach (secrétaire de An Nou Allé, Association des Afro-Caribéen/nes lesbiennes, gais, bi & trans en France)
  • Fethi Benslama (Université de Paris VII)
  • Leila Bousquet (Collectif des féministes pour l’égalité)
  • Philippe Haddad (rabbin)
  • François Laylavoix (David et Jonathan, Un accueil chrétien des gais et des lesbiennes)
  • Tareq Oubrou (recteur de la Mosquée de Bordeaux)
  • Denis Pelletier (EPHE)
  • Nadine Weibel (chercheur associé au SDRE, Strasbourg)

20h15 :

Concert de musique chaâbi avec Hafidh Djemai

DjemaiOriginaire de Bedjaia, première ville portuaire de la Kabylie, Hafidh Djemai perpétue le chaâbi (populaire), un genre musical né dans les années 1920 à Alger, et qui s’est établi juste avant-guerre à Paris, dans le milieu des ouvriers algériens. En France, le chaâbi est même devenu un chant d’exil, dont le maître fut Dahmane El Harrachi, l’auteur compositeur de la célèbre chanson ” Ya rayah ” (Le partant), écrite dans un bar à Paris en 1973, à l’occasion de la série de crimes racistes due à la crise pétrolière. Aujourd’hui, Hafid Djemai tente d’innover en introduisant dans son répertoire des éléments du chant gnawi (musique des noirs du Maghreb) et du folklore kabyle. (Niddam Abdi)

Print This Page Envoyez à un ami