Les mémoires génocidaires

LES MÉMOIRES GÉNOCIDAIRES

En 2010-2011, le Groupe d’études transversales sur les mémoires (GETM) du Centre Alberto-Benveniste a organisé six grandes conférences publiques, un mercredi par mois, de 17h à 19h, au 41 rue Gay-Lussac, 75005 Paris, 5e étage, Salle 98. Après une prise de parole des conférenciers invités, un temps a été laissé pour des échanges avec la salle. Ces séances ont été animées par Esther Benbassa, directrice du Centre Alberto-Benveniste. L'intégralité des enregistrements audio peut être retrouvée ici. ● Mercredi 6 octobre 2010 : Le cadre juridique des mémoires génocidaires Conférencier invité: Antoine Garapon (juriste, magistrat, secrétaire général de l’Institut des hautes études sur la justice). ● Mercredi 10 novembre 2010 : Les génocides et l’écriture de l’histoire Conférenciers invités: Raymond Kevorkian (historien, enseignant à l’Institut français de géopolitique de l’Université Paris VIII) et Serge Klarsfeld (avocat et historien, président de l’association des Fils et filles de déportés juifs de France). ● Mercredi 1er décembre 2010 : Les mémoires individuelles des génocides Conférencier invité: Jorge Semprun (écrivain, ancien ministre espagnol de la culture) ● Mercredi 5 janvier 2011 : Zofia Lipecka (artiste): L’art et la construction des mémoires génocidaires Agnieszka Grudzinska (maître de conférences à l’UFR d’études slaves de l’Université Paris-Sorbonne): Le rôle de la littérature dans la formation de la mémoire génocidaire ● Mercredi 2 février 2011 : Témoignages et construction des mémoires : le cas du Rwanda Conférenciers invités: Michèle Hirsch (avocate) et Géraud de La Pradelle (agrégé de droit, professeur émérite à l’Université Paris X -Nanterre) ● 2 mars 2011 : Face au bourreau Conférencier invité: M. François Bizot (ancien directeur d’études à l’EPHE, membre de l’Ecole française d’Extrême-Orient, auteur de Le Portail). Séance animée par Jean-Christophe Attias, directeur-adjoint du Centre Alberto-Benveniste. Organisé dans le cadre de l'édition 2010 du Pari(s) du Vivre-Ensemble, avec le concours du Groupe d'études transversales sur les mémoires du Centre Alberto-Benveniste (EPHE).